Le blog

Retour

Économie

02 OCTOBRE 2018

INVEST IN BAVARIA – SENSIBILISATION AU MARCHÉ ALLEMAND

Isabella ZimmerPar Isabella Zimmer

Invest in Bavaria – Sensibilisation au marché allemand

Le marché bavarois, comment s’y prendre ? C’était la question posée hier lors de la conférence franco-allemande « Invest in Bavaria – sensibilisation au marché allemand », dans les locaux toulousains de La Dépêche du Midi. En présence de la Vice-Présidente Directeur Général du Groupe Dépêche, Marie-France Marchand-Baylet, ainsi que de Jürgen Scheller, Premier conseiller, chef de la section économique de l’Ambassade d’Allemagne, les intervenants ont livré un aperçu passionnant des opportunités d’affaires pour l’implantation en Allemagne, et plus précisément en Bavière. Une ambiance productive et agréable, des prestations édifiantes, une bonne pincée d’humour – En deux mots, cette conférence fut un « voller Erfolg » !

Cet événement a été organisé en collaboration avec le Club d’Affaires Franco-Allemand Midi-Pyrénées (CAFA), Invest in Bavaria, La Dépêche du Midi, la Chambre de Commerce et d’industrie Occitanie, et Business France. 

Moment émouvant lors de l’ouverture de la conférence par la Vice-Présidente Directeur Général du Groupe Dépêche, Marie-France Marchand-Baylet : « l’idée de la Quinzaine franco-allemande est née dans ces locaux de la Dépêche du Midi, il y a près d’un an, pour combattre la montée des populismes en Europe. »

Après avoir livré un aperçu très complet des relations économiques entre la France et l’Allemagne, reposant surtout sur l’initiative privée, régionale et locale, le « Ehrenbayer » et Bavarois avant l’heure Jürgen Scheller, Premier conseiller, Chef de la section économique de l’Ambassade d’Allemagne, a formulé son souhait d’une intensification des relations entre la Bavière et l’Occitanie.

L’Allemagne est le premier client et le premier fournisseur de la France. En revanche, la France est le second client et le troisième fournisseur de l’Allemagne. Bruno Lanternier, Directeur adjoint Business France, zone alémanique

Bruno Lanternier, Directeur adjoint de la zone alémanique de Business France n’a pas manqué de mettre en relation les différences ainsi que les ressemblances entre la France et l’Allemagne : « Les deux pays ont des systèmes économiques différents. La France privilégie le CAC40, alors que l’Allemagne privilégie les entreprises du « Mittelstand », les PME. Or, les entreprises françaises agiles peuvent apporter un atout aux industriels allemands plus traditionnels. »

Lors de son intervention, la Senior manager Investment & Service de l’agence Invest in Bavaria, Eva Apfel, a mis à plat les opportunités, parfois cachées, en Bavière, réel territoire de leaders industriels mondiaux. Aussi les « champions » de l’économie allemande, comme Kneipp ou Seele, ne sont pas toujours très connus du grand public, ni obligatoirement situés dans de grandes villes bavaroises, explique l’intervenante.

Ensuite, Vincent Sabot, Vice-Président de l’entreprise de télécommunication Sigfox, a cité un proverbe allemand essentiel pour la réussite en Bavière, selon lequel il faut « dire ce que l’on va faire, et faire ce que l’on dit ».

Il faut dire ce que l’on va faire, et faire ce que l’on dit. Proverbe allemand utile pour la réussite sur le marché allemand, selon Vincent Sabot, Vice-Président de Sigfox.

Lors de la dernière intervention, mais non des moindres, le Directeur du Laboratoire Pierre Fabre pour les trois pays Allemagne-Autriche-Suisse, appelée la « région D-A-CH » , Pascal Voltzenlugel, a indiqué que les salons en Allemagne étaient la base de la culture et des pratiques d’affaires des allemands, et que l’on y allait donc très préparé.

La Présidente du Club d’Affaires Franco-Allemand Midi-Pyrénées (CAFA), Suzanne Salerno-Wagensonner, a clôturé cette conférence en rappelant que les aides à l’implantation outre Rhin étaient nombreuses, et que l’on pouvait pour cela aussi s’adresser à un réseau d’une vingtaine de clubs franco-allemands. 

Le programme complet de la Quinzaine : www.15francoallemandeoccitanie.fr

Twitter : @15aine_LeBlog

#QFAO2018

 

Ces articles pourraient vous intéresser