);

Le blog

Retour

Europe

30 SEPTEMBRE 2018

LES JUMELAGES FRANCO-ALLEMANDS, UN MODÈLE À SUIVRE !

Isabella ZimmerPar Isabella Zimmer

Les jumelages franco-allemands, un modèle à suivre !

Samedi, à l’occasion de la Quinzaine franco-allemande en Occitanie, l’association « Les Amis d’Eggenfelden » a organisé sa première fête de la bière dans une ambiance très conviviale. Elle célébrait aussi les 45 ans du jumelage entre cette ville allemande et Carcassonne. Lors de ces festivités, des associations tenaient des stands d’information sur les jumelages entretenus par Carcassonne et des villes voisines avec l’Allemagne. J’ai pu y rencontrer Josselyne et Jean-Michel, qui m’ont parlé de leur comité de jumelage franco-allemand entre Trèbes et Helsa en Hesse.

Josselyne et Jean-Michel, avez-vous déjà été à Helsa, et si oui, qu’est-ce qui vous y a particulièrement marqué ?

Oui, nous y étions déjà deux fois, pour une semaine à chaque fois. C’était une superbe expérience. Nous y avons vécu chez une famille allemande qui nous a fait visiter Helsa, les villages aux alentours, l’usine Wiesmann… cette année nous avons visité une ancienne brasserie de l’Allemagne de l’est ! La nature, les montagnes et la verdure… tout cela nous a beaucoup plu !

La cuisine allemande vous plaît-elle ?

Jean-Michel : Nous avons très bien mangé ! J’ai vécu longtemps à Thionville, c’est très proche de l’Allemagne. Donc la cuisine allemande ne m’est pas étrangère !

Avez-vous aussi eu l’occasion de visiter Cassel, en Hesse ?

Oui, nous y avons visité la statue d’Hercule, repère impressionnant de la ville. Par contre nous y avons vu beaucoup d’éoliènes en Allemagne. Peut-être un peu trop ?

Comment vous-êtes vous interessés à ce comité de jumelage entre Trèbes et Helsa ?

Nous avons été invités une première fois à un repas à Trèbes, et puis cela nous a plu. En plus, ayant vécu si longtemps à la frontière allemande, cela nous est venu tout naturellement.

Que pensez-vous de l’implication des jeunes dans ces comités de jumelages ?

Les comités de jumelages manquent malheureusement de jeunes. C’est dommage, mais les jeunes trouvent que c’est un truc de vieux. Il faudrait changer cela.
Pourtant, il y a beaucoup de jumelages entre collèges, mais ils ne se mêlent pas avec nous pour organiser, par exemple, des excursions culturelles.. peut-être un jour cela changera !

Le programme complet de la Quinzaine : www.15francoallemandeoccitanie.fr

Twitter : @15aine_LeBlog

#QFAO2018

 

 

Ces articles pourraient vous intéresser