);

Le blog

Retour

Cultures

20 SEPTEMBRE 2018

MOMENT MUSICAL FÉÉRIQUE AUX JACOBINS

Isabella ZimmerPar Isabella Zimmer

Moment musical féérique aux Jacobins

Hier soir, le pianiste allemand Fabian Müller a enchanté le Couvent des Jacobins, à Toulouse, dans le cadre du 39e festival Piano aux Jacobins organisé par la Fondation Groupe La Dépêche. Dans un décor féérique, ce virtuose âgé de 27 ans a enrichi d’un nouveau ton très personnel la Quinzaine franco-allemande en Occitanie.

On n’a pas tous les jours l’occasion d’écouter – de regarder – une telle interprétation des Ballades de Brahms et de la Sonate n°23 « Appasionnata » en fa mineur de Beethoven. Non seulement Fabian Müller est considéré comme le pianiste allemand le plus prometteur de sa génération, mais il offre une performance scénique hors pair.

Sur le clavier, le jeune interprète a déployé une énergie inouïe, alliée à des mouvements souples évoquant une danse. Après les deux sonates, il a pris la parole dans un français excellent pour expliquer qu’après avoir « joué une pièce avec tant de notes », il allait maintenant donner un bis « avec moins de notes ». Et il a tenu parole : Fabian Müller s’est mis à mimer une pièce sans enfoncer la moindre touche sur le piano. Le temps que le public s’en rende compte, l’œuvre (Pantomime) était déjà terminée, et des éclats de rire retentissaient dans la salle.

Le cadre splendide offert par le Couvent des Jacobins a également participé du charme de cette soirée. En effet, même les habitués des lieux se disent toujours fascinés par le cloître et surtout la voûte gothique, qui se déploie en étoile autour d’un pilier surnommé « palmier des Jacobins » – une particularité architecturale remarquable qui fait la célébrité de cet ensemble conventuel.

Le programme musical de la Quinzaine franco-allemande en Occitanie ne s’arrête pas là. Le Goethe-Institut de Toulouse, en particulier, a prévu plusieurs concerts très prometteurs. Car la musique, un art qui se passe de mots, est idéale pour célébrer l’amitié franco-allemande et « cette Europe qui nous permet depuis 70 ans de vivre en paix », pour reprendre les mots prononcés avant le concert par la directrice du groupe La Dépêche, Marie-France Marchand-Baylet.

 

Découvrir le programme complet de la Quinzaine : www.15francoallemandeoccitanie.fr/agenda

Suivre la Quinzaine sur Twitter : @15aine_LeBlog

#QFAO2018

Ces articles pourraient vous intéresser